The7thCÿrk

CERCLE DE REFLEXIONS ET D'ANALYSES - FACTION DE PENSEE
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le "Comporte-Mental"/L'Arène du Ballon Rond/[00] Avant-Propos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Puscifer

avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 42

MessageSujet: Le "Comporte-Mental"/L'Arène du Ballon Rond/[00] Avant-Propos   Jeu 3 Avr - 8:49

AVANT-PROPOS


D'aussi loin que je me souvienne, le foot est apparu dans ma vie à deux reprises
avant de s'installer progressivement et durablement parmi certains de mes intérêts.
La première fois en 1980, la seconde en 1982.






Pour vous situer un peu, je suis d'Orléans dans le Loiret. Comme Cyrko. Cette première fois fut tout simplement cette finale de Coupe de France de 1980 perdue face à Monaco 3 buts à 1. Mon père et moi, pour la première fois aussi, devant un match ensemble et vivre au gré des actions du match.

Mon père était en périple toute la semaine avec son véhicule pour son boulot. Alors, les matchs de fin de semaine ou internationaux, c'était des moments privilégiés pour profiter de lui. Même s'il n'était pas pour autant communicatif et avenant vers on fils ainé.

Alors cette finale je l'ai surtout passé à regarder mon père être à fond dans le match et avoir des expressions qu'il n'avait que lorsqu'il regardait le "foot". Mais ce jour-là, je sentais bien que ce match avait une gravité plus importante que d'habitude. C'était notre ville, c'était chez nous, c'était un peu nous.





De 1980 à 1982, mon père m'emmena voir des matchs au Stade la Source. De mes 5 ans à mes 7 ans en somme. Ce fut la révélation. Forcément. Rien ne vaut le live, la scène...n'est-ce pas?
Ce que je n'arrivais pas à comprendre sur un écran de télévision devint plus clair. Voir le jeu en vrai c'est le top. Et puis cette ambiance des tribunes. Nous allions toujours en tribune supporter et non en tribune dite plus tranquille mais plus chère. Les plus vide bien souvent. J'entendais les encouragements, les interrogations et ... les insultes aussi.

Cette expérience de deux ans s'est terminée à ma grande joie avec la Coupe du Monde de 1982. Oui, avec joie parce que franchement j'en pouvait plus de ne plus rien voir dès que tout le monde se levait à chaque fait important.
Du coup, à 7 ans, je comprenais des schémas de jeux basiques et connaissait le nom des postes mais ne connaissait pas les tenants et aboutissants sur certains faits de jeu ainsi que de leurs sanctions éventuelles.





Vint donc cette fameuse Coupe du Monde. Vous savez pour la plupart comment ca s'est terminé, je ne reviendrais pas là-dessus. La seule chose c'est que, chez mon père comme chez beaucoup de français et françaises, cette Coupe du Monde a laissé un goût amer et une profonde tristesse.





Mon père avait eu par mon oncle qui était détaillant, une lampe à l’effigie de la mascotte de la compétition.
C'était, pour ceux qui ne le savent pas ou ne s'en souviennent pas, une orange en tenue de foot. Dès que l'on appuyait sur l'interrupteur la mascotte s'illuminait.





C'était sympa. Beaucoup moins après ce France-Allemagne. Nous avons du faire deux déménagements pour qu'il puisse se résoudre à la jeter. Tellement cette orange le rappelait à un trop mauvais souvenir; même si cela reste du sport. Mais vous voyez, de connaître cette déception au travers de ses différents regards: j'ai appris et compris certaines facettes de ce sport.


Moi qui avait suivit  mon père dans ses sorties footballistiques du vendredi soir pendant presque deux ans et s'était intéressé au jeu juste pour être avec lui, je commençais de fil en aiguille à m'y intéresser plus en profondeur et me maintenir au courant des prochains matchs que je pourrais regarder. Je commençais à aimer. Même si cet intérêt de ma part plaisait à mon père, il y a eu certains soirs où j'ai manqué de sacrés matchs mais les cours passaient avant tout.

Et au fur et à mesure, je suis devenu  quelqu'un qui a ses habitudes footesques durant l'année mais qui ne tapera pas un scandale s'il manque un match ou une compétition. Quand José Mourinho dit de ce sport que ce ne sont que des statistiques misent en mouvement, je suis assez d'accord mais cela va beaucoup plus loin que de simples chiffres.
Le football, c'est déjà le lieu où le jeu se déroule, c'est une audience, une foule parfois déchainée, c'est un jeu avec des règles et une autorité et là, je n'en cite que quelques éléments.



Ce qui m'a réellement captivé dans le foot au fil du temps c'est cette molécule très complexe de traits comportementaux centré autour de ce jeu et de sa nature. Je me propose de vous expliquer ma perception dans de plus amples explications les rapports et les parallèles qui peuvent être faits avec le Football.




Chers Lecteurs et Lectrices,
Voici donc le Chapitre de mon Recueil consacré à cette Arène du Ballon Rond
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le "Comporte-Mental"/L'Arène du Ballon Rond/[00] Avant-Propos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mon ballon tout rond
» Et vous le mental, comment ça va ?
» ballon
» Application du blush (visage rond)
» tennis ballon pour gege21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The7thCÿrk :: Les Théories des Membres :: Le Recueil des Théories :: Le Recueil de Puscifer :: Le "Comporte-Mental" Humain :: L'Arêne du Ballon Rond-
Sauter vers: