The7thCÿrk

CERCLE DE REFLEXIONS ET D'ANALYSES - FACTION DE PENSEE
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rien de neuf sous le soleil des pyramides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Intuitif

avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 37

MessageSujet: Rien de neuf sous le soleil des pyramides    Sam 10 Mai - 12:15

Rien de neuf sous le soleil des pyramides


Les pyramides d'Egypte sont depuis quelques temps revenues en force sur le devant de la scène grâce à quelques documentaires très largement visionnés sur Internet.

Sans rentrer dans les détails techniques des contenus de ces vidéos , je retiendrai ici qu'ils rencontrent leur succès par la remise en cause plus ou moins argumentée des versions officielles établies par l'archéologie.

Qu'ils aient raison ou pas, ce n'est pas le sujet dont je veux discuter ici.

J'ai regardé plusieurs de ces documentaires et je me suis demandé alors comment se fait-il que tous ces faits fassent l'objet d'une remise en cause aujourd'hui.
Il n'y a pas eu de découvertes récentes bouleversantes en Egypte pour justifier cela.
Alors pourquoi cette idée que la théorie de construction des pyramides soit fausse émerge comme ça d'un seul coup ?

Je me suis dit au début qu'il devait y avoir certaines barrières de l'archéologie qui sont tombées , que le consensus sur lequel les archéologues s'étaient mis d'accord a commencé à être réfuté par quelques audacieux.
Audacieux car dans le petit monde des archéologues , remettre en question un fait établi et approuvé par une assemblée de ses pairs est un acte courageux , qui peut avoir de graves conséquences sur la carrière de l'archéologue rebelle.

S'ils étaient peu nombreux il y a une dizaine d'années , ces archéologues qui affichent leur désaveu quant à la frise chronologique admise sont de plus en plus nombreux.

(C'est d'ailleurs une des raisons , avec aussi l'envie du scoop archéologique décrit par Puscifer dans le sujet sur Gobekli Tepe , qui fait que beaucoup de sites sont situés comme très anciens).

L'archéologie se remettrait-elle en question ?

Pas si sûr.

Il n'est pas facile de faire un mea culpa dans le monde scientifique.
Avouer des erreurs que l'on a soutenu depuis des dizaines d'années amène à voir sa crédibilité future sérieusement entacher , ce qui peut se comprendre.

Donc même si l'on assiste à quelques débuts de remise en question sur certains sujets , la théorie officielle de la construction des pyramides sera maintenue encore longtemps.

Mais depuis quand est-elle maintenue?

L'archéologie n'a pas toujours été une science , elle était dans ses débuts un passe temps de quelques personnes fortunées.
Les techniques y étaient très aléatoires et les publications soumises à aucune étude.
Alors des personnes qui voulaient voir leur nom associer à une découverte avaient vite fait de falsifier des choses.
Il y avait des apprentis archéologues très sérieux toutefois.

Le problème est que lorsqu'elle est devenue une science , tout est allé très vite. On a établi des règles , pour les fouilles , les datations ...
Il fallait asseoir le coté scientifique et sérieux de l'archéologie face aux autres sciences qui n'y voyaient qu'un passe temps.
On a donc établi une frise chronologique à la va-vite et puis c'est quasiment resté comme cela. Pour être archéologue au début des années 1900 , il fallait penser comme c'était écrit , être en accord avec les différentes dates et ne pas les remettre en question , sous peine alors de faire remettre en question l'archéologie elle-même aux yeux du monde scientifique.

C'est assez surprenant comme ça mais c'est dans ce contexte de guerre des pôles scientifiques que l'archéologie est née.

Depuis quelques dizaines d'années donc , le modèle archéologique est en place.



Il y a quelques temps je suis tombé par hasard sur un ouvrage intéressant :

Nouvelles recherches sur l'origine et la destination des pyramides d'Égypte





Cet ouvrage paru en 1812 sous le règne de Napoléon a été écrit par Anne-Pierre-Jacques Devisme du Valgay.
On y retrouve des idées complètement semblables à celles qui émergent aujourd'hui , 200 ans plus tard , et qui sont les principaux faits des documentaires vidéos récemment sortis.

Voici quelques extraits :


En page 4 :

La construction des pyramides est hors de la puissance humaine et qu'il faut en attribuer le prodige à des êtres supérieurs, dont l'existence et la communication ont cessé d'être à la connaissance des mortels depuis un nombre infini d'années.

En page 7 :

Ces merveilles n'ont pu être que l'ouvrage d'êtres surnaturels

En page 32 :

Hérodote confirme l'existence, un peu au-dessus du lac Moeris et assez près d'une ville appelée la ville des Crocodiles, d'un labyrinthe qui est plus grand que sa renommée, qu'on ne concevra jamais rien qui réponde au travail et à la dépense de ce labyrinthe ... si les Pyramides sont bien au-dessus de tous les grands ouvrages de la Grèce, ce labyrinthe l'emporte encore par-dessus les Pyramides.

En page 36 :

Le temps de fondation des pyramides est infiniment plus reculé que celui que l'on fixe communément.

En page 55 :

Tous ceux enfin dont parlent les anciens historiens, tant sacrés que profanes dont Hérodote, Pausanias et Pline, disent qu'ils ont vu dans un lieu de l'Egypte , appelé Litris , un grand nombre de squelettes qu'on voyait à découvert et dont les os qui étaient rangés sur la terre chacun à sa place, tels qu'ils sont dans l'habitude du corps humain, étaient d'une grandeur démesurée.

En page 66 :

Ces fameuses Pyramides avaient bien un autre but que de servir de sépulture à des rois.

En page 68 :

Que ces Pyramides étaient éclairées dans leur intérieur par des lumières artificielles.

En page 72 :

Les caractéristiques des ouvertures pratiquées dans le monument ne sont autre chose que les étalons, les matricules des mesures, dont la géométrie, en calculant les rapports, peut trouver tous les effets qui résultent du temps, de l'espace et du mouvement théorique, immuable des lois de la nature.

En page 79 :
Je suis persuadé que, si on avait levé un plan bien exact de la position-de toutes ces Pyramides, on aurait eu une carte réduite à la plus petite échelle de cette partie de la sphère céleste, qui comprend l'ordre et le cours des constellations.




Tous ces faits , présentés dans les différentes vidéos aujourd'hui comme des idées révolutionnaires ont en fait été pensées bien avant.
Rien de neuf sous le soleil des pyramides en somme.

Ici comme dans beaucoup de domaines , je pense qu'au final on ne trouve jamais réellement d'idées nouvelles , parfois ce sont de juste des réactualisations du passé.

Pour télécharger l'ouvrage complet :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5800740v.r=Nouvelles+recherches+sur+l%27origine+et+la+destination+d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrko
Admin
avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Rien de neuf sous le soleil des pyramides   Dim 11 Mai - 0:24

Le point soulevé ici est très important à mes yeux. C'est un peu le point Godwin du domaine des anciennes civilisations. Je pense qu'il y a deux facteurs principaux lorsqu'on porte un intérêt à ce genre de sujet:

_Il y a la perception (au ressenti) de ce que représente pour nous ces vestiges et la manière dont nous allons projeter les réponses aux questions qu'ils suscitent.

_Et puis il y a la version archéologique qui elle, un peu frileuse, restera breve, vague et ne se contentera de cataloguer comme révélations quelques artefacts et d'éventuelles lignes de pensées quant au site concerné.

Donc, en ce qui concerne l'antique, si l'on souhaite se faire un tableau qui soit le proche de la vérité sans avoir de coulures d'exagérations malsaines, ce n'est pas évident.


J'ai connu quelques personnes qui ont lâché en cours d'intérêt et qui ont fini par me dire que cela finissait par être amère comme passion, que la qualité avec laquelle sont traités les résultats de recherches était déplorable. Des propos qui flirtaient dangereusement avec "manipulation de l'histoire".
Le reproche majeur est qu'une statuette, par exemple, sera jugée et analysée via des critères désués et politiquement correct. Ce qui ne laisse aucune chance à tout nouvel élément, pouvant apporter de nouvelles infos, d'être perçu pour ce qu'il est.

Les mêmes personnes m'avaient demandé pour quelle raison je continuais. Je leur ai répondu que je ne pensais sincèrement pas concevoir ce genre d'infos comme les autres.
On peut vivre sans se retourner régulièrement vers le passé. On peut. Moi, des choses me dérangent dans mes ressentis lorsque je me penche dessus. Le fait que les infos puissent être biaisées ne me dérangent pas.

Toute information qui rentre en moi est automatiquement retravaillée, donc ça ne me dérange pas plus que ça.

Ce qui pourrait en revanche me déranger, ce sont les versions new-age qui pullulent sur le net. Elles sont symptomatiques d'une société à la spiritualité malade.
Même si, pourquoi pas, certaines seraient plausibles à leurs fondations, le reste n'est qu'une mythologie réinventée de toutes pièces et déformée à souhait.
Ce genre de dérives fait le "pain" des archéologues, vous vous doutez bien. Quoique certains d'entre eux glissent de plus en plus vers des orientations extra-terrestres. Étrange, est-ce le fait de ne pas trouver assez de réponses?

Bref, ceci était un premier point sur lequel je souhaitais m'exprimer.


Par rapport aux vidéo-documentaires, j'en regarde depuis l'âge de 7 ans environ. Je les ai vu évoluer depuis le début des années 80.
A ce moment là, le contenu ne proposait rien de plus que ce qui se trouvait dans les manuels scolaires. Au niveau librairie et bibliothèque, mis à part les ouvrages pour érudits, c'était surtout des livres parsemées de belles photos de reliques avec très peu d'infos précises, que des approximations.
Comme toujours, il y avait aussi quelques essais qui sortaient dans la plus grande indifférence et qui avançaient des thèses somme toutes avant-gardistes.

Aujourd'hui et sur n'importe quel format, c'est le contraire. Les thèses les plus spectaculaires sont sur le devant de la scène.
Et donc, pour les pyramides, cela s'est vérifié, vous avez pu vous en apercevoir .

En manque de réponses ou dans l'incapacité de pouvoir énoncer les réponses, on déforme, on contourne, on réinvente presque un réel recherché et pourtant inconnu. C'est aussi pour cela que l’Égypte fait toujours recette sans avoir changé un iota à son scénario.


Intuitif a écrit:
Audacieux car dans le petit monde des archéologues, remettre en question un fait établi et approuvé par une assemblée
de ses pairs est un acte courageux , qui peut avoir de graves conséquences sur la carrière de l'archéologue rebelle.

Ce qui est tout proprement scandaleux mais dont on ne se surprend pas. On se rend compte sur ce fait avéré, à quel point le rôle d'un archéologue est ingrat et peu reconnu. Dur pour des passionnés.
Un jour, Puscifer m'a dit:"_Tu sais, si les archéologues n'existaient pas, ce seraient quand même du personnel de l'état qui s'en chargerait et si ça se trouve, on aurait encore moins d'infos."


Intuitif a écrit:
L'archéologie se remettrait-elle en question ?
Pas si sûr.
Je suis d'accord. Je pense qu'elle évolue, qu'elle s'adapte et cherche de nouveaux outils.
Après en bien ou en mal? Honnête ou malhonnête?
Ton rappel, Intuitif, de ce qu'a été le début de l'archéologie ainsi que son contexte est fort à propos. Seuls les moyens mis en œuvre ont évolués mais pas les méthodes.


Pour terminer, ta démonstration est éloquente pour ce qui est des informations réchauffées et pose bien des questions. On pourrait se demander quelle est la proportion des réels résultats qui nous sont rapportés suite à des fouilles. Le document qui t'a servi date de 200 ans et on a l'impression que depuis, silence radio,on filtre toutes les découvertes.

Merci pour le lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://7thcyrk.forumactif.org
Intuitif

avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 37

MessageSujet: Re: Rien de neuf sous le soleil des pyramides    Lun 12 Mai - 16:40

De rien c'est avec plaisir.

Lorsque l'on aborde le monde antique je pense avant toute chose qu'il faut garder à l'esprit que quelles que soient les théories que l'on pense soi-même ou que l'on lit des autres, on n'aura jamais le fin mot de l'histoire.

La certitude que telle chose s'est passé comme ça ou comme ça ne pourra jamais être totalement démontrée.

Et c'est pourquoi comme tu dis beaucoup de personnes se désintéressent au bout d'un certain temps.
Et on a l'impression que plus les techniques avancent, plus les datations sont précises grâce aux technologies actuelles, plus il est difficile de démeler le faux du vrai , ou du moins le précis de l'inexact.
Ajouté à cela les théories complotistes ou mystiques du net , les fakes vidéos et photos , il devient très compliqué de sortir l'information de tout ça.

Quant aux archéologues qui dérivent eux-memes sur ce terrain , je crois qu'ils recherchent un peu de sensationnel également , bien que certains doivent être de bonne foi aussi. C'est peut-être petit à petit le début d'une grande remise en question de cette frise chronologique comportant tant de paradoxes ?
Bien qu'à part les pyramides , les vestiges qui font l'objet de théories s'écartant du dogme archéologique sont ceux récemment découverts, come Gobekli Tepe.

Comme si on était pret à remettre en question certaines choses , mais pas celles sur lesquelles on s'entête depuis des années.
Si c'est le cas , c'est toujours mieux que rien.

Et puis oui , tu as raison , il y a l'incapacité à trouver , à prouver , qui fait que l'on se tourne vers des réponses incongrues.
Le cas de l'Egypte est flagrant , c'est le plus connu du grand public qui doit se demander depuis tout ce temps que des hommes travaillent dessus , comment se fait-il qu'on ne sache pas encore comment ils ont fait.
On invente et on extrapole alors.

Mais il ne faut pas croire en effet que les idées d'aujourd'hui sont toutes belles et toutes neuves.
Sur le cas des pyramides , les grecs se sont longtemps interrogés aussi à leur époque ( comment se fait-il que eux, batisseurs de grandioses architecturales , ne puissent pas faire de même) .
Je vais chercher mais j'avais lu un article où il était question de nombreux architectes antiques grecs qui avaient retourné le problème des pyramides dans tous les sens sans y trouver de réponses.
Les pyramides sont depuis toujours l'objet d'études et de spéculations , et ce n'est pas forcément parce que la réponse tarde à venir qu'elle doit venir des étoiles ou autres scénario.

Pour finir je vais poser une question sur le sujet pyramides :

comment se fait-il qu'un peuple qui consignait les moindres faits et gestes de sa vie en les gravant sur la pierre n'ait nulle part fait mention du plus important chantier qu'il ait accomplit , ou qu'il ait vu accomplir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rien de neuf sous le soleil des pyramides    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rien de neuf sous le soleil des pyramides
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agnès sous le soleil ;-)
» Sous le Soleil brûlant d'Afrique
» Sébastien Roch dans Sous le soleil
» Sous le soleil guadeloupéen .....
» Bonne Mardi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The7thCÿrk :: Le Hall des Salons :: Salon de l'horloge :: Civilisations Anciennes et Vestiges du passé :: Afrique :: Afrique du Nord-
Sauter vers: