The7thCÿrk

CERCLE DE REFLEXIONS ET D'ANALYSES - FACTION DE PENSEE
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un des exemples glauques mais très représentatif d'un français d'aujourd'hui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Defrost

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 40

MessageSujet: Un des exemples glauques mais très représentatif d'un français d'aujourd'hui   Dim 24 Avr - 2:44


UN DES EXEMPLES GLAUQUES
MAIS TRÈS REPRÉSENTATIF
D'UN FRANÇAIS D'AUJOURD'HUI



Defrost a écrit:

Il y a longtemps que je n'ai mis les pieds ici.
Il n'y a aucun lien avec les évènements survenus dans les vies de certains d'entre vous.
S'il devait y en avoir un, ce serait ce sentiment qui m'a souvent et profondément mis mal
à l'aise concernant cette volonté de nos hôtes; j'entends par là, celle qui consiste à
mettre au banc des accusés de bon nombre des maux de ce monde, ceux qui ont été
nommés "Neuneus" ou simplets. C'est pourtant bien ce point qui m'intéresse aujourd'hui.





Ils sont, d'après vos mots, responsables d'une stagnation mentale générale sur cette planète, dans notre maison à tous; ce qui était difficile pour moi d'accepter ce genre de vision du monde. Surtout que le doute s'emparait de moi lorsque entre réalisme et méchanceté, je ne savais comment colorer vos pensées. J'ai compris assez vite qu'il n'y avait point de haine dans votre verve, juste une vison épurée dérangeante pour qui n'est pas habitué.

Lors de mes premières réflexions de jeune homme, j'étais du genre à penser qu'il fallait de tout pour faire un monde donc vos mots n'étaient pas en adéquation avec ma perception.
Cela dit, même si cet endroit n'a jamais réellement décollé, vous m'avez quand même fait entrevoir chez moi des failles qui paraissaient anodines dont les souffrances muettes ne l'étaient pourtant pas.

Alors je me suis demandé dans quelle genre de sphère de réflexion, vous pouviez évoluer et ainsi cataloguer une partie de la population mondiale de manière aussi catégorique.
Une chose qui m'est apparu progressivement, c'est que nous n'avions sûrement pas la même force mentale. Je veux dire que là où bon nombre de personnes estimeraient devoir arrêter leur réflexion par rapport à un sujet, vous la continuez jusqu'à son paroxysme.
Sûrement, pour en voir la totalité même dans ses pires penchants. Ce qui n'est pas forcément idiot, j'en conviens d'une certaine manière.


Mais alors pourquoi bon nombre de gens ne le font également?

Je vous parle de mon questionnement à propos de la santé mentale humaine actuelle car tout ce que je viens d'évoquer a finalement abouti à une révélation pour moi. Une révélation est sans doute un bien grand mot, disons une bien plus grande clarté d'esprit allégée de la disparition de bastions illusoires. Cette clarté ne sera pas le fond de mon commentaire mais plutôt le genre de consanguinités mentales qui me confortent désormais dans ma perception d'Aujourd'hui.



Il y a quelques jours, en téléchargeant un album de musique, des fichiers textes qui n'avaient rien en en commun avec ce download accompagnaient les mp3. Celui que je vous livre est l'un des trois en question.

Son thème se focalise sur le "Droit de mourir" et j'imagine que son auteur (auto-proclamé @Vérité) soit n'est pas français d'origine ou bien, a un sévère problème avec notre langue si riche car j'ai du corriger l'orthographe d'un mot sur trois. Donc, pour que la lecture du texte d'origine ne soit pas quasiment impossible, voir très laborieuse, j'ai quelque peu corrigé la grammaire employée d'où le texte d'origine en deux fois: celui d'origine et celui épuré par mes soins.

Vous comprendrez en lisant ce texte pourquoi je me permets de remettre le couvert au sujet de cette fameuse santé mentale si chère à Puscifer et plus discrètement à Cyrko. De plus, "Le Droit de mourir sans souffrir" n'est pas un thème qui a déjà été abordé en ces lieux si je ne m'abuse.  



Voici donc le texte original et sa version épurée:


Vérité (Original) a écrit:
Le droit de mourir sent souffrir.

ILS REFUSENT QUE LES DOCTEURS ABREGENT LES SOUFRANCES DES MALADES DU CANCER QUI SONT CONDANES. EN LEUR DONANT UNE MORT DOUCE, ILS METTENT FIN A LEUR CALVAIRE.
SOUS PRETEX DE LAISSER LA NATURE FAIRE.ILS LAISSENT SOUFRIR SES PERSSONNES JUSQU'A LA MORT.
ALORS QU’ILS ENLEVENT LA VIE A DES MILLIONS FUTURES HETRES HUMAINS EN PARFAITES SENTES
PAR LAVORTEMENTS. IVG EN CLAIRE TUE DES FUTURE HETRES HUMAIN.EN PRATIQUANT LA PENNE DE MORT.ET DECIDE QUI DOIT VIVRE QUI DOIT MOURIR, SOUS LE MOTIF QU’ILS CHOISISSENT.
LES FEMMES VEULLENT ETRE LIBRES DE LEUR CORPS, PAR CONTRE CEUX QU’ILS VEULLENT MOURRIRE, NE SONT PAS LIBRES DE LEUR CORPS.PARCEQUE CELUI QUI SOUFFRE EST PLUS BENEFIQUE POUR LES FINANCE DES ORGANISME DE FIN DE VIE.

CAR CE NE SONT PAS LES ETRES HUMAINS QUI LES INTERESSES MAIS LARGENT QU’ILS PEUVENT EN TIRER.  
UN HOMME FAIT L’AMOUR A UNE FEMME ET QUE CETTE FEMME ATTANT UN ENFANT DE LUI SANS QUE CETTE HOMME SOIT AU COURRANT. ELLE ACCOUCHE DE CETTE ENFANT ET DEMANDE A LA JUSTICE,APRES UN TEXTE GENETIQUE.
UNE PENSSION ALLIMENTAIRE, LA JUSTICE DONNE RAISON A CETTE FEMME, EN ESPLIQUANT A CETTE HOMME QUI N’EST PAS DACORE, QU’IL AURAIT DU METTRE UN PRESERVATIF. DONC DEVRA PAYER UNE PENSSION JUSQU'A LA MAJORITE DE CETTE ENFANT.
POUR QU’ELLE RESON DANS LE CAS D’UN AVORTEMENT L’HOMME NA PAS LA MEME RESPONSSABILITE ? PUISQUE L’ETAT PREND TOUT A SA CHARGE. L’ENBIGUITE DE LA JUSTICE SUR LA RESPONSSABILITE DE L’ACTE EST MI EN CAUSE
CELUI QUI DIT LA VERITE, RECEVRA LA PREMIERE PIERRE.
SIGNEE : VERITE



Vérité (Revue et corrigé) a écrit:
LE DROIT DE MOURIR SANS SOUFFRIR

Ils refusent que les docteurs abrègent les souffrances des malades du cancer qui sont condamnés.
En leur donnant une mort douce, ils mettent  fin à leur calvaire.

Sous prétexte de laisser la nature faire, ils laissent ces personnes jusqu'à la mort.
Alors qu'ils enlèvent la vie à des millions de futurs êtres humains en parfaite santé par l'avortement (IVG); en clair, ils tuent des futurs êtres humains e pratiquant la peine de mort et décide de qui doit vivre et qui doit mourir pour un motif choisit par leur soin.
Les femmes veulent être libre de leur corps, par contre ceux qui veulent mourir ne sont pas libre de leur corps parce que celui qui souffre est plus bénéfique  pour les intérêts financiers des organismes s'occupant des fins de vies.

Car ce ne sont pas les êtres humains qui les intéresse mais l'argent qu'ils peuvent en tirer.  
Un homme fait l'amour à une femme et que cette femme attend un enfant de lui sans que cet homme soit au courant.
Elle accouche de cet enfant et demande à la Justice, après un test génétique, une pension alimentaire.
La justice donne raison à cette femme, en expliquant à cet homme qui n'est pas d'accord, qu'il aurait dû mettre un préservatif.
Donc il devra payer une pension jusqu'à la majorité de l'enfant.
Pour quelle raison, dans le cas d'un avortement, l'homme n'a t'-il pas la même responsabilité?
Puisque l'état prend tout à sa charge. L'ambiguïté de la justice sur la responsabilité de l'acte est mis en cause.
Celui qui dit la vérité, recevra la première pierre.
Signé: VERITE



L'auteur a apparemment voulu mettre en relief une incohérence qui lui est inacceptable: celle de médecins qui maintiennent en vie des mourants qui ne demandent qu'à partir face à celle de l'IVG, autrement dit de vies qui ne demandaient qu'à éclore.
Ainsi, il pense que pour ces deux extrêmes, tout n'est qu'affaire d'argent.

Si l'on prend un peu de recul par rapport à ce texte tout en restant dans le thème sur lequel il a voulu exprimer son désarroi, on peut s'apercevoir à la lecture de ses avis que cette personne n'est pas réellement structurée d'une manière saine; et cela tout en restant respectueux de sa volonté exprimée et en comprenant qu'il parle sans doute de quelque chose qui le dépasse certainement.
J'ai bien conscience qu'ici nous avons quelque part deux thèmes en-briqués l'un dans l'autre mais celui qui ressort et qui importe réellement à mon sens, c'est bien la qualité de perception d'un fait, celle de l'accepter et en finalité celle de la régurgiter, au mieux de la digérer par sa propre expression.
Je pense que l'on peut dire avec certitude que l'auteur n'est pas réellement en phase avec la température actuelle de l'évolution humaine. Et du contexte géopolitique actuel, encore moins.
Il n'a sans doute pas conscience que certaines pratiques ancestrales de notre civilisations sont plus de l'ordre de la déviance.
Pour ma part, je le perçois de plus en plus...hélas et heureusement ai-je envie de dire.
Ce genre d'observation me ramène souvent à penser au conséquences que suggèrent certains désarrois comme par exemple, l'envie du suicide comme seul échappatoire face à un trop plein si soudain de prise de conscience si longtemps et volontairement refoulés.
Si cet état pré-cité n'amène pas à ce genre de triste finalité, il en résulte pour beaucoup le déni de la réalité gagé contre un semblant factice de joie de vivre ou bien plus couramment, une dépression devenant compagne de tout une vie. Vous me direz, le déni est aussi une forme dépression.

Au final, cet homme, et c'est ce qui est le plus triste, sera perçu comme quelqu'un de normal et de bien pensant. Une personne à la mentalité tout à fait actuelle. Affligeant ne trouvez-vous pas. Surtout lorsqu'on se penche sur le pourquoi qui est tout simplement le fait que les gens se sentiront plus proche de lui que d'une personne le trouvant hors-sujet comme moi; puisqu'en fait cet homme et les gens ont bien plus en commun qu'eux-même ne peuvent se rendent compte. Tout se passe au niveau de la névrose collective, au niveau de cette dépendance maladive et mentale mêlée à la peur. Les conséquences de tout ce que j'évoque sont désastreuses pour notre civilisation car elles sont immédiates, irrévocables mais par dessus tout elle deviennent "legs" car héréditaires par la procréation de masse irréfléchie actuelle.


Sinon, pour exprimer mon avis sur le fond de son "débat" qu'il a peu de clarté à disséquer, j'ai une toute autre opinion.
Il focalise tout par rapport à l'aspect rentabilité. Ce qui est en partie vrai, ne nous le cachons pas mais il ne s'exprime que sur la surface du problème; il ne voit que le bout de la branche.
Je rejoins complètement Cyrko lorsqu'il m'expliquait son point de vue comme quoi, la majorité des cancers étaient créés en cours de vie soit par une mauvaise hygiène de vie, soit par résonance héréditaire ou mauvaise perception de vie validée par la création de forme.
Soyons honnête et acceptons nos erreurs que diable! La résonance, justement, n'en sera que plus porteuse, positive et donc curative.
S'il n'y avait pas de souches déviantes, les résolutions médicales ne le seraient pas ou certainement beaucoup moins.

Je ne m'exprimerait pas sur la fin de son court récit à propos des enfants nés dissimilés à leurs pères, des pensions réclamées et des procédures de justices correspondantes: c'est un complet hors-sujet.
Cela montre uniquement que son récit est totalement issu de sa vie dissolue et qu'il s'est senti trahi alors qu'il est responsable, à mon avis, d'une grande part de ses soucis.
Je dirais même que, familièrement parlant, il me fait penser à ces mecs qui ont voulu absolument se trouver une femme pour assouvir leurs envies irrépressibles issues de leur entre-jambes; ce que j'appelle des pauv'mecs, ceux-là même qui font honte et salissent la réputation des hommes respectueux.

Il faudrait qu'un jour les gens comprennent que tout ne tourne pas uniquement autour du sexe. Notre planète et notre civilisation s'en porteraient énormément mieux. Mais ça, c'est un autre débat.


Je terminerai mon propos en vous disant, chers lecteurs et lectrices, que même étant écorché par cette prise de conscience de la réalité un peu plus complète, je me sens mieux. Plus en adéquation avec mon environnement: je comprends  mieux les voiles que je me suis mis devant ma perception et ils s'écroulent, flambent tous un peu plus chaque jour. Et c'est tant mieux.

Krishnamurti a dit que ce n'était pas un signe de bonne santé mentale que d'être bien adapté à une société malade. C'est vrai UNIQUEMENT si vous vivez constamment dans la crainte et que vous construisez votre psyché et votre vie autour de cela en vous protégeant sans cesse. Sinon c'est une idiotie sans nom.

Bien qu'il ait tort. Je comprends très bien ce qu'il a voulu dire: le fait que d'en accepter les codes, c'est accepter de vivre avec et donc que c'est aussi d'en accepter les conséquences néfastes d'une manière passive, ce qui n'est pas sain c'est vrai.


Mais cette phrase veut surtout dire autre chose, de bien plus difficile à accepter et à relever comme défi: être bien en phase avec une société malade dans laquelle on évolue, c'est aussi (si l'on sait bien s'y prendre et sans craintes) et surtout la dominer par tous ses tenants, qu'ils paraissent inoffensifs ou agressifs.

Et cela, avec bon sens bien sûr; c'est-à-dire en se concentrant à chaque instant sur cette dynamique, en écoutant cette mécanique qu'est la vie, l'unique, la perceptible à chaque instant, celle qui n'est pas imagée ou déifié par je ne sais quelle ânerie de dieu.
Et puis, comprendre que rien n'est dualité mais que tout est utile ou ne l'est pas. Ce n'est bien sûr que mon avis, je ne l'impose à personne.

Comme quoi d'être reconnu maitre spirituel par de là le monde ne fait pas de vous quelqu'un d'établi et de confiance en tant que référence spirituelle dépositaire du bon sens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Puscifer

avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 42

MessageSujet: Un des exemples glauques mais très représentatif d'un français d'aujourd'hui   Lun 30 Mai - 12:53

Bien sûr qu'ils sont responsables, tout comme ce type, de l'état de conscience global de la planète. Ce qui est le plus grave c'est qu'ils ont tendance à attendrir la première couche de conscientisé la plus proche de leur niveau de conscience, autrement dit de les contaminer. Cela ne se voit pas forcément au premier coup d’œil et pourtant le virus est bien actif.

Je suis surpris de la teneur de ton discours. Toi qui avais du mal à t'exprimer de manière concernée sur le sujet, tu t'es quasiment mieux débrouillé que moi avec une retenue, une distance naturelle mais bien calibrée. Chapeau.

c'est vrai que pour ma part, je n'ai pas toujours été très tendre envers cette couche de gras sociale. Même ceux qui sont dans le déni, qui n'ont pas la franchise ou le courage d'avoir un avis sur cette tare de l'humanité, même eux pourtant en pâtissent tous les jours mais ils prennent sur eux.
Ce n'est pas bon de se contenir, c'est ainsi que naissent beaucoup de pathologies, de maladies en plus de ronger la clarté d'esprit. Vous me direz, une bonne partie de ceux qui ne s'expriment donc pas, c'est à juste titre puisqu'ils sont les personnes concernées et du coup ils devraient étaler les raisons de leur niveau de conscience. Autant demander à une tome de gruyère de dire pourquoi elle ne sera jamais prof de philo. Vous me suivez?

Justement, à ce propos, dans la première partie de ton commentaire tu t'interroges sur les raisons qui poussent les personnes un minimum conscientisé à ne pas avoir d'avis tranché tel que j'ai ou qu'on ait pu avoir ici à propos de ce que j'appelle les "simplets". Rien que le fait de devoir rappeler que ce terme n'est pas une insulte mais juste un terme descriptif qui est perçu comme peu élogieux parce qu'il renvoi à une de ces choses réelles sur lesquelles on ferme les yeux chaque jours; entendre ce terme serait un petit peu comme si la musique d'une maison couvrant les grognements perpétuels, hirsutes d'un enfant non désiré mal-formé aux allures de créature de foire, entendre et accepter ce terme reviendrait à arrêter cette musique.
Donc pour répondre et accompagner ton questionnement, je dirais que c'est pour cette raison que la plupart des personnes ne poussent leurs réflexions jusqu'au front  de ce choc des consciences, ils restent bien en arrière à l’abri alors que nous au minimum nous évoluons dans les tranchées de la première ligne de front.



Concernant 'l'auteur' de ces textes, en effet, il ne va pas bien ce monsieur. et je ne crains que ce soit depuis la naissance. Et ce, sans que quelques offenses de ma part ne soient faites, sincèrement aucune. Il n'a vraiment pas compris dans quel monde on vivait. Oui, c'est clair que ce monsieur n'est pas structuré comme tu le suggères.

Defrost a écrit:
Au final, cet homme, et c'est ce qui est le plus triste, sera perçu comme quelqu'un
de normal et de bien pensant. Une personne à la mentalité tout à fait actuelle.

C'est ça le pire et que j'allais dire lorsque je te rejoignais sur cet état de non structuré, ce qui est très grave et très triste au fond, c'est que la majorité de la planète n'est vraiment pas consciente, c'est le cas de le dire, de ce qui se passe à notre époque, dans quelle tranche de travaux nous sommes et se réveille en disant "Ah bon?!" dès qu'ils entendent une nouvelle qui les tire de ce voile dans lequel ils aiment à s'enrouler chaque jour.



Defrost a écrit:
Je terminerai mon propos en vous disant, chers lecteurs et lectrices, que même étant écorché par cette prise de conscience de la réalité un peu plus complète, je me sens mieux. Plus en adéquation avec mon environnement: je comprends  mieux les voiles que je me suis mis devant ma perception et ils s'écroulent, flambent tous un peu plus chaque jour. Et c'est tant mieux.

Bah écoute, si tu le dis...Je suis bien content pour toi. C'est vrai que ça fait du bien, c'est un peu comme enlever les rochers que l'on a dans le creux de ses yeux de bon matin, non?



Je ne rajouterai rien à la fin de ton propos débutant par la phrase de ce faussaire de Krishnamurti de qui toutes les pensées et les réflexions ne mènent que vers un immobilisme dangereux et dénué de toute émanation intelligente créative. Non, rien à rajouter car je n'aurais sans doute pas fais mieux.


Au fait tu disais, que tu étais sur 3 textes lors de ton téléchargement donc là tu ne nous en a juste partagé qu'un. Tu nous a donc épargné les 2 autres mais vas-y, je t'en prie, allons jusqu'au bout de l'horreur ensemble; voyons jusqu'où a été cette personne détresse.

Pour finir, je te réitère ma satisfaction envers ton texte dont je vais mettre de côté certains passages qui m'ont bien plu. Sois mot dit, je te dé texte...si tu me le permets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Defrost

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 40

MessageSujet: Un des exemples glauques mais très représentatif d'un français d'aujourd'hui   Lun 30 Mai - 13:35

Ce n'était pas mon sujet de prédilection à la base. Lorsque vous en parliez, j'étais toujours un peu gêné car j'y voyais un portrait très criant d'une partie de ma famille. C'est sans doute cette forme de proximité dans ce thème qui m'a poussé a y aller moi aussi de mon commentaire affirmé et assumé.


Puscifer a écrit:
Au fait tu disais, que tu étais sur 3 textes lors de ton téléchargement donc là tu ne nous en a juste partagé qu'un. Tu nous a donc épargné les 2 autres mais vas-y, je t'en prie, allons jusqu'au bout de l'horreur ensemble; voyons jusqu'où a été cette personne détresse.

Les voici, attention les yeux, ça va piquer.

Texte 2:

Le lapin a écrit:
Vous ne supportez pas le torero
qui tue le taureau dans des conditions atroces en Espagne.
Regarder une chasse a cour en France,
C’est du sadisme.les animaux tués dans les abattoirs n’ont rien à envier de ses atrocités.
ET N’OUBLIER PAS QUE LA FINALITE DE VOTRE VIE C’EST LA MORT.  QUEL MORT CHOISIRIEZ VOUS DE SES TROIS LA ?
Comment affirmer qu’une société dit civilisée puisse continuer à tuer des animaux de manière cruelle pour manger leur cadavre.
Comme au temps de la pré- histoire sommes nous resté des animaux sauvages et cruelles ? Malheureusement oui.
Savez vous que pour avoir du lait une vache doit avoir un petit veau et on doit tuer ce petit veau pour vous donnez son lait
Je vous signal le veau c’est le bébé de la vache n’oublier pas de le dire a vos enfants.
Posez vous la question, votre vie qui n’a aucun sens, mérit-elle un génocide animal, avec les souffrances que ca comporte ?dite vous bien, que les animaux, comme vous, sentent la souffrance et l’appréhension de la mort .le jour de votre mort ne vous plainiez pas de votre souffrance, penser aux souffrances que vous avez fait subir aux animaux que vous avez mangé.
Le lapin.
ECOLOGIE : si ont étaient moins nombreux sur terre, serait il possible une répercussion sur la pollution ?
Si ont devient trop nombreux sur terre, la surface de la terre va-t-elle s’agrandir ?

CI VOUS ESTES INTELIGENT REPONDER AU CINQ QUESTIONS.

CI VOUS N’ESTES PAS INTELIGENT POSEZ VOUS CES CINQ QUESTIONS.


1 QUESTION : QUI A PERMI AUX ENTREPRISES DE SE DELOCALISER ?

  2 QUESTION : QUI FAIT QUE C’EST EN CHINE QUE LES ENTREPRISES SE DELOCALISENT ?

3 QUESTION : QU’ELLE EST LAVANTAGE QUE NOUS TIRONS DES PRODUITS CHINOI QUI ENVAHICENT NOTRE PAYS ?

4 QUESTION : QUI PERMETTENT AUX ENTREPRISES DE DEPORTER DES OUVRIERS DES PAYS PAUVRES EN FRANCE ?

5 QUESTION : QUI A CREER LA CRISE





Texte 3:


Le Lapin a écrit:
REPONDRE AU HUITE QUESTIONS SI VOUS ETES INTELIGENT SEULEMENT.

1 QUE CHERCHE L’Allemagne EN FAISANT DES LOIS HEUROPEN, QUI PROFITE SEULEMENT A SON PAYS ?

2 POURQUOI L’EUROP PRATIQUE UN LIBERALISME FACHISANT ?

3 POUQUOI L’EUROP EST GEREE PAR DES NEGRIERS ?

4 POURQUOI LA CHINE CHEVAL DE TROI  DE L’ALLEMAGNE,  DETRUI TOUTES L’INDUTRIES DE L’EUROP ?

5 POUQUOI LES PAYS DE L’EUROP SONT OBLIGES D’EMPRINTER AUX BANQUES PRIVEES, ALORS QU’IL Y A UNE    
BANQUE EUROPEN ?

6 POUQUOI LES CHEFS D’ETAT SONT DE CONIVENCE AVEC LES LOIS DE L’EUROP, SACHANT QUE LES LOIS EUROPEN
RUINE LEUR PAYS ?

7 POURQUOI NOS DIRIGENTS SE PROSTITUENT-ILS AUX SYTEME NEGRIER  DE L’EUROPE ?


8 EN REGARDANT L’HISTOIRE QUE CHERCHE L’Allemagne ?


PATRIOTES MEFIEZ VOUS DE CES NEGRIERS QUI DIRIGENT NOTRE PAYS, QUI FONT L’APOLOGIE DE L’EUROP ET QUI SE SERVENT DES MOTS COMME RACISME ET NAZI  POUR CULPABILISER LES PATRIOTES DE FRANCE AFIN DE LES CONVERTIR A  L’ESCLAVAGISME.ALORS QUE L’Europe DIRIGEE DESPOTIQUEMENT PAR LALLEMAGNE  ECRASE LES PAYS PAR LA COCURANCE ET LES CREDIS, QUE FOND LES PAYS AUX BANQUES PRIVEES ,QUI SONT FOURNIES PAR LA BANQUE DE EUROPE, ELLE-MEME ALIMENTE PAR L’ALLEMAGNE. LA GRESE EN A SUBIT LES CONSEQUANCES, A CE JOUR COLONISER PAR L’ALLEMAGNE, QUI LUI A CESI SES  RICHESSES. SA CERA LA TRATEGIE POUR LES HAUTRES PAYS DE L’Europe. AFIN QUE L’ALLEMAGNE REGNE SUR TOUTE L’Europe. OU ALORS QUE VEU DIRE TOUTE CET MAGOUILLE.

Définition du nazi : tuer toute hêtre humain pour un motif que l’on na choisi.

JE NE SUIS D’AUCUN PATI, ET PAS PRES A ME FAIRE CONDITIONNER A SE JENRE DE CONNERIE, MAI PAR REPECT POUR CEUX QUI ONT VERSSAIENT LEUR SANG POUR NOTRE LIBERTE. JE SUIS PATRIOTE DE MON PAYS LA France.  POUR QUE LES CITOYENS FRANÇAIS PUISSENT AVOIR LIBERTE DE DECIDE POUR EUX-MEME. POUR QUE CEUS QUI CE SONT SACRIFIER HIER, NE L’ONT PAS FAIT POUR RIEN.CITOYEN NOUS AVONS ETE LES PREMIERS A FAIRE LA REVOLUTION, POUR AVOIR LE DROIT DE DECIDE POUR NOUS MEME, NE NOUS LESSONS PAS CONVERTIR, AU SYSTEME DESPOTIQUE DE L’ALLEMAGNE.

Celui qui ce rappelle, que nos grand père et leurs fils ont versaient leur sang sur cette terre de France, pour notre liberté, ne l’oublier jamais. Je suis pas sur qu’ils auraient voulu  que l’Allemagne dirige la France par l’intermédiaire l’Europe, en connivence avec ceux qui bouffe a toutes les gamelles, droit gauche comme des frères jumeaux avec une seul tète, et qui font semblant de gérer notre pays la France. En pensant que la démocracie, il faut être croyant mai pas pratiquant.Patryotes de France, ne trahissaient les vôtres.

Le lapin.



J'ai honte de vous présenter ces deux derniers (dans tous les sens du terme) textes dans l'état mais même du fait que je le fasse suite à la demande de Puscifer ne m'a pas donné davantage de force pour faire une correction textuelle afin qu'il soient plus présentables.

Cette façon de s'exprimer et d'écrire est vraiment une horreur oui, comme tu le disais cher ami. Parce que là, ce n'est même pas coller les es preuves d'une école buissonnière sur papier électronique, c'est vraiment la parfaite illustration d'une âme déviante et salement structurée collée sur document texte. Quelle horreur, je n'ose même pas, au moment où j'écris ces mots, porter mon regard sur les lignes au dessus des miennes tellement je ne veux pas croiser du regard les mots expressifs de cette personne.



Puscifer a écrit:
Pour finir, je te réitère ma satisfaction envers ton texte dont je vais mettre de côté
certains passages qui m'ont bien plu. Sois mot dit, je te dé texte...si tu me le permets.

C'est sympa, merci...j'ai fait de mon mieux.
Tes derniers mots sont les plus beaux que tu ais pu me sortir depuis que je suis là.
Je n'ai pas à permettre un tel compliment, je ne peux que l'accepter avec délicatesse.
Merci encore pour tes encouragements.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un des exemples glauques mais très représentatif d'un français d'aujourd'hui   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un des exemples glauques mais très représentatif d'un français d'aujourd'hui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grippe ?
» Gratin provençal hyper léger mais très bon
» Feuilletés apero très rapide et très simple mais extra!!
» Macarons très simples au chocolat
» Auteur d'un livre pas très connu mais remarquable ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The7thCÿrk :: Le Hall des Salons :: Salon de la Société :: Vie Sociale :: Comportements Sociaux-
Sauter vers: