The7thCÿrk

CERCLE DE REFLEXIONS ET D'ANALYSES - FACTION DE PENSEE
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De la régression des esprits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Intuitif

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 37

MessageSujet: De la régression des esprits   Lun 26 Aoû - 18:10

La culture, les sciences, les arts en Europe et dans d'autres régions du monde se sont pendant longtemps résumés à ce que permettait ou interdisait de penser la religion catholique.

L'Eglise a mis pendant des dizaines d'années comme une sorte de bride sur l'intelligence, la culture,
la pensée spirituelle des sociétes.
Tout ceci a donc connu un renouveau lorsque l'Homme s'est apercu que, pour répondre à
certaines questions, il lui fallait se détacher des dogmes et de l'autorité qu'avait l'Eglise sur la morale, la foi, la pensée et la raison.

Quelques esprits sortant des sentiers battus ont toujours tentés de passer outre ce blocus, certains y sont arrivés et nous ont laissé un précieux héritage, d'autres ont fini par rentrer dans les rangs de la majorité des bien-pensants.

Mais par la suite l'homme s'est quand meme tourné d'une part vers la science et le progrès
technique afin d'élucider certains problèmes qui étaient éludés par l'Eglise ; d'autre part vers la spiritualité qui s'est considérablement élargie avec la découverte d'autres religions ou cultures.
Dans le meme temps les outils culturels et tous les arts ont exploré des voies qui leurs
étaient interdites.

Ce fut une entreprise qui connu beaucoup de succès et apporta nombre de choses bénéfiques dans tous ces domaines.

Seulement les sciences, les croyances et toutes les théories qu'elles englobent ont encore leurs questions sans réponses sur beaucoup de points imortants ; de plus, la littérature, les arts, semblent avoir écumé toutes les directions de la meilleure à la pire.

Si bien qu'un léger calme se serait mis en place.

C'est à ce moment là que s'est mis en place très subtilement comme un système de régression intellectuelle et culturelle.
Un système motivé par la quantité des moyens d'expression, la banalisation des idées et des théories, de leur accès par tout le monde, qu'elles soient géniales ou stupides.

Ce système profite des fonds insondables de la science, de la métaphysique ou de la philosophie, proposant cette fois ci des alternatives moins séduisantes qu'à l'époque de l'Eglise.
Il se sert aussi du contexte global matériel du mode occidental, des moyens de diffusions, d'informations, des facilités de mise en oeuvre et de la masse impactée par tout ceci.

S'en suit donc une régression qui se véhicule au travers du modèle de vie de nos sociétés développées.
La pensée, la théorie, les idées sont toutes faites, pourquoi les chercher par soi-même puisqu'on nous les offre partout ?

Pourquoi lire le livre alors qu'on peut se satisfaire du résumé?

Mais le résumé n'est pas fidèle ici.

Cependant il marche très bien le résumé, il permet de ne pas trop réfléchir, il est gage de vérité puisqu'il parait dans des endroits dignes de confiance, journaux, internet, télévision ...

De plus, le temps manque pour penser à tout ça.
Le monde va mal, peur professionnelle, peur sentimentale, peur de demain en somme.
Et puis l'envie de ne pas se préoccuper de tout ça, volontairement souvent. Mettre des
oeillères sur le monde ou fermer carrément les yeux en espérant que demain tout ira mieux.

Dans ce grave contexte, les outils de la régréssion intellectuelle sont en pleine expansion.
Fournissant un cadre rassurant et stable, les médias, la culture et les arts en général se dégradent considérablement en qualité, si progressivement que l'on ne s'en apercevrait pas.

Une avalanche d'inutilités en tous genres permet de maintenir à distance les vrais problèmes, les questions importantes, la pensée des gens.

Les débats qui devraient avoir lieu sont masqués, la réflexion est découragée et la
connaissance réelle des sujets est absente.

"Du pain et des jeux!" disait-on à une époque où le principe à déjà bien été compris et expérimenté.
Tel le magicien qui détourne l'attention avec son assistante, nous nous laissons distraire attendant de nous faire avoir.

Machiavel a de beaux jours devant lui et le poisson mord toujours à l'hameçon, même après avoir eu déjà mal.

Cependant je pense que cette régression devient dangereuse aujourd'hui.

Dangereuse car elle offre un panorama d'inepties savamment mis en oeuvre pour qu'il passe comme légitimité de diversités et libertés.
Elle offre alors tragiquement à tort aux gens la certitude qu'ils peuvent y puiser des bases de réflexions, de juste vision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Defrost

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 40

MessageSujet: De la régression des esprits   Mar 27 Aoû - 4:36

Bonjour Intuitif,

Le turn-over que tu évoques dans ce passage:

Citation :
C'est à ce moment là que s'est mis en place très subtilement comme un système de régression intellectuelle et culturelle.
Je le placerais dans le temps après la seconde guerre mondiale.
Bien sûr l'industrialisation et les technologies avaient connus quelques essors auparavant mais il a commencé à toucher la majorité de la population qu'à ce moment là, à mon avis.

Le placerais-tu au même endroit?

Où n'ai-je pas saisi le sens de ton propos?
Ce qui ne m'étonnerais pas de moi, je dois bien l'avouer...lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intuitif

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 37

MessageSujet: Re: De la régression des esprits   Mar 27 Aoû - 16:24

Salut ,

je dois dire que je n'avais pas de période précise en tête.
Mais en y pensant oui ça pourrait s'inscrire dans cette période.

Je n'avais pas à l'esprit un changement radical arrivé subitement mais plutot quelque chose de progressif s'étendant sur plusieurs années ou dizaines d'années.

Mais la seconde guerre mondiale a au moins instauré dans les esprits une certaine peur du recommencement.
Ce qui est logique aux vues de ce qui s'est passé.
Mais par la suite cette peur a été récupéré par d'autres causes , à moins bon escient.

Pas tant la peur psychologique mais la peur matérielle, économique.
Je sais pas si c'est très clair.

Tu pensais à quoi en particulier sinon?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Defrost

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 40

MessageSujet: De la régression des esprits   Mar 27 Aoû - 16:50

Citation :
Je n'avais pas à l'esprit un changement radical arrivé subitement mais plutôt quelque chose de progressif s'étendant sur plusieurs années ou dizaines d'années.
Oui, moi aussi. Si je devais donner une estimation personnelle et que je devais définir une date à laquelle un nette et incessante progression a débuté, je prendrais une année entre 1945 et 1950 en prenant comme date butoir notre époque. Ce qui ferait environ une cinquantaine d'année (en ôtant les années un peu plus calmes).
Je ne veux pas faire du Orwell de bas-étage mais c'est connu de tous que par la peur, on a plus l'attention de son auditoire. Si après, on rajoute à cela le progrès de la diffusion de l'information...

Citation :
Mais par la suite cette peur a été récupéré par d'autres causes , à moins bon escient.
Je conçois la seconde guerre mondiale comme un élément très déterminant, en effet. Elle a permis d'attirer l'attention du monde, de la magnétiser et s'en emparer. Ce fut plus facile pour les décideurs de ce monde, ensuite, de nous faire consommer ce qu'ils désiraient; autant pour notre estomac que pour notre spiritualité.

Citation :
Je sais pas si c'est très clair.
Tu pensais à quoi en particulier sinon?
Oui, c'était clair. Ce à quoi je pensais, je te l'ai décris plus haut...avec mon élocution qui n'est pas la tienne; cela doit venir du fait que je ne me suis pas autant penché que toi sur la question, lol.
Les facteurs que j'évoquais sont pour moi ceux qui ont été les plus déterminants dans cette régression intellectuelle qui ne cesse de croître de nos jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la régression des esprits   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la régression des esprits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le langage des esprits
» Communication avec les esprits
» Le chant des esprits (Sarah Lark)
» postes ouverts conservateur bib. territorial 2011,
» Propreté et regression

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The7thCÿrk :: Les Théories des Membres :: Le Forum des Théories :: Forum des Théories d'Intuitif-
Sauter vers: